Accueil Québec Cristallin Hauts Lieux Cristallins du Québec

Hauts Lieux Cristallins du Québec

0
1
125

Carte Sites Cristallins du Québec + UVGHauts Lieux Cristallins du Québec

Carte et Grille Becker Hagens (Mise à Jour)

Un trésor cristallin inestimable se cache dans le sol du Québec au Canada. Cette richesse est encore très peu connue de nos jours d’un bon nombre de la population québécoise. Selon plusieurs amateurs de minéraux cette province est perçue comme le Royaume du Cristal de Roche.

 À titre d’exemple, en mars 2015 un homme de 39 ans de l’Estrie, André Lavigne, a découvert sur sa propriété située dans la ville d’Asbestos, une pépite de près de 35 grammes d’un alliage rare d’amiante, dont la valeur a été estimée à plus de 2,000,000$.

 La fameuse pierre est constituée d’un mélange extrêmement rare de fibres d’amiante et de cristaux de Vésuvianite Chromifère, un alliage qui est utilisé dans la création de « Lasers » médicaux et qui vaut plus de 60,000$ le gramme.

  Certaines personnes ignorent encore de nos jours qu’il existe deux gisements de cristal de quartz à ciel ouvert que le public peut visiter. Le moins connu se trouve à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix tout près du lac St-Jean. Son nom est Cristal du Lac, un vrai petit bijou de la nature dans un magnifique écrin amérindien.

 Un endroit inoubliable! Un fait à noter, il y a tout près de là un ancrage UVG quantique (Voir la ligne bleue sur la Grille Becker Hagens dans l’illustration principale) qui fait partie d’une figure géométrique sacrée très importante chez-nous connue sous le nom du Cristal Alchimique du Québec.

 L’autre emplacement est la mine de cristal de Bonsecours en Estrie qui propose aux visiteurs d’entendre les vibrations du cristal à travers plusieurs instruments vibratoires conçus avec ce minéral. Non loin de ce lieu se trouve deux vortex cristallin dont un à environ 600m du Centre Tara, un indice:cherchez les «3 Quartz Alignés ».  

 Il y a aussi un 3ème gisement de cristaux dans lequel vous pouvez cueillir vous-mêmes vos pièces dans le secteur de la Gaspésie et c’est la mine d’agates du Mont Lyall. Ces trois gisements sont étroitement reliés à un réseau énergétique subtil,  nous offrant ainsi le privilège d’être les premiers à toucher ces cristaux contenant des milliers d’années d’informations cristallines. Voilà de quoi combler les chercheurs de cristaux non programmés car extrait à la main par la personne qui en aura la garde vibratoire.

 Nous continuons notre périple cristallin vers le Mont Saint Hilaire qui est l’endroit selon moi le plus étrange du parcours, je vous propose de découvrir cet emplacement sans le GPS. Observez la discrétion des panneaux routiers indiquant le chemin afin de parvenir à ce lieu. Très peu d’affiches qui indiquent la direction afin de se rendre au Centre de la Nature du Mont Saint Hilaire? On pourrait presque croire que cette colline montérégienne souhaite passer inaperçue!

 Pourtant ce lieu est reconnu comme la première réserve canadienne de la biosphère depuis 1978 dans le cadre du programme de l’UNESCO sur l’homme et la biosphère. Les premiers rapports minéralogiques effectués au mont Saint Hilaire pour les minéraux rares remonteraient à 1914, par John Jonston O’Neill, géologue pour la Commission Géologique du Canada et aussi professeur à l’Université McGill.

 Ce n’est qu’en 1963, qu’un minéralogiste amateur, M. Frank Melanson rapporta pour fins d’analyse quelques rares échantillons de sérandite, de catapléite, d’astrophyllite et d’eudialyte. Après l’identification de ces minéraux et de plusieurs autres espèces rares, la Commission Géologique et les collectionneurs devinrent très impliqués dans la recherche de ces minéraux et le demeurent encore de nos jours.

 Passons maintenant à la Carrière Calway dans le secteur de Saint-Joseph-de-Beauce, on y retrouve à cet endroit des ensembles de cristaux de quartz en éventail. Ce spécimen est très représentatif de cette localité. Dans la région de Richemond, plusieurs personnes nous ont signalé qu’elles ont trouvé du cristal de roche lors de leur balade en nature. Ces petits trésors seraient dans les environs de la sortie 88 près de l’autoroute 55 en Estrie.

 Notre dernière trouvaille, qui monte en popularité depuis 2016, est la mine Wallingford. Cette exploitation a été de 1924 à 1972 l’un des plus grands sites d’extraction de quartz et feldspath au Canada. Par contre, ce lieu n’est pas vraiment ouvert au public. Ce qui n’empêche pas certains amateurs de lieux et sites cristallins d’explorer cet endroit exceptionnel. D’autres filons cristallins sont sur le point de se révéler dans le grand nord en liaison avec les impacts d’astroblèmes. Un dossier fort intéressant à explorer.

 Comme vous pouvez le constater sur la carte principale la majeure partie des gisements sont à l’intérieur ou à proximité du triangle de la Grille Becker Hagens. De plus, un corridor en parallèle de la même grille les rassemble tous. N’oublions pas ici la figure que nous avons citée au tout  début de l’article, le Cristal Alchimique du Québec qui rassemble à lui seul plusieurs de ces points d’ancrages énergétiques.  

 Nous attirons aussi votre attention sur la ligne droite qui relie le Mt Lyall et Bonsecours car celle-ci croise sur sa route la Carrière Calway. Selon notre humble avis il y a là-dessous des réseaux géométriques vibratoires qui gagnent à être découvert. Il serait bien de pousser un peu plus loin l’exploration cristalline de ces autoroutes vibratoires.

 Petite observation concernant l’illustration; Cristal du Lac, le Mt Lyall et la Carrière Calway sont tous les trois à proximité immédiate d’une ligne provenant de la Grille Becker Hagens. Autre indication, à l’intérieur de la figure ovale nous retrouvons une concentration cristalline des plus remarquable. 

 On constate aussi dans cette figure ovale un lieu cosmo tellurique bien reconnu depuis plusieurs années, le Mont Mégantic, non représenté sur la carte. Il y a aussi Sainte-Anne-des-Monts (Près du Mt Lyall) en Gaspésie qui cache bien ses veines de cristaux. Suivez le filon du cristal quantique afin de révéler l’occulte au mystérieux.

 Finalement, la majorité de ces points font aussi partis de plusieurs configurations en géométries sacrées ou de réseaux énergétiques à l’échelle mondiale. À vous chers  cartographes visionnaires de tracer le cap des prochaines découvertes cristallines de ce monde fabuleux qui ne demande qu’à se dévoiler dans toute sa pleine lumière.

 Une dernière précision avant de terminer, les sites les plus sacrés sont souvent des lieux très discrets à l’abri des curieux. Par contre ils deviennent visible à celui ou celle qui sera en mesure d’en respecter toute la  pureté originelle.

 Saviez-vous qu’il y a de plus en plus d’étoiles de cristal dans l’univers selon une récente découverte scientifique?  Ces Boules de Cristal qui sillonnent l’espace sont en réalité des naines blanches en cristallisation. Le cosmos a maintenant ces petits diamants célestes!

 Nous en savons encore très peu sur la matière cristalline, bien des découvertes sont encore à venir. D’ici-là, ouvrez bien votre conscience cristalline afin de capter le moindre indice qui confirmerait la présence de cette merveilleuse matière dans vos environs.

 Ronald Proulx

Explorateur Cristallin 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par alchimiecristalline
Charger d'autres écrits dans Québec Cristallin

Laisser un commentaire